fromentin Jean-Claude (Artiste peintre)  
Cours de dessin-2ème Niveau-Leçon N° 5- Eclairage artificiel.
Eclairage artificiel- La perspective des ombres.  
 
Nous avons étudié, au 1er chapitre sur les ombres, les différences essentielles qu'il y a entre l'éclairage solaire et l'éclairage artificiel. Ainsi, nous avons observé que les rayons lumineux issus d'une source lumineuse artificielle sont divergents. Cela affectera profondément la forme des ombres, mais, dans l'ensemble, la construction du dessin est très similaire. Vous n'aurez donc pas de difficulté majeure si vous avez bien assimilé les chapitres précédents.  
 
Par ailleurs, quel que soit la position de la source lumineuse, la construction du dessin reste identique d'un cas à l'autre. La méthode est commune et unique, soit:  
 
-1-- Positionner le centre de la source lumineuse.  
 
-2-- Positionner le pied de lumière (habituellement sur le sol ou sur un plancher, à la verticale du centre de lumière).  
 
-3-- Tracer les lignes divergentes issues du pied de lumière. 
 
-4-- Tracer les rayons lumineux divergents issus de la source de lumière.
--Eclairage artificiel de face-  
 
-2ème exemple: le même cube posé sur le plancher. Mais cette fois on se place face à la source lumineuse qui est sur le mur.  
 
Le centre de la source lumineuse est à une courte distance du mur. Le pied de lumière est à la verticale, sur le plancher.  
 
-1-- Les rayons lumineux, issus du centre de lumière, passent par le haut des arêtes du cube. 
 
-2-- Les lignes divergentes, issues du pied de lumière, passent par la base des arêtes du cube. 
 
-3-- Leurs points de rencontre déterminent les limites de l'ombre portée sur le plancher.  
 
La construction est donc identique au cas précédent.
-Eclairage artificiel arrière ou de dos-  
 
-3ème exemple: Une boite rectangulaire posée sur le plancher. La source lumineuse est dans le dos de l'observateur.  
 
La construction reste totalement identique, sauf qu'ici, la source lumineuse n'est pas visible. Il faudra s'aider d'une vue de dessus préliminaire pour situer correctement la source lumineuse et le pied de lumière sur le plancher, en avant du tableau.
Une vue agrandie de la scène.

Vous pouvez constater la plus grande facilité de construction par rapport à l'éclairage solaire. De plus, vu que les rayons lumineux sont divergents et que la source lumineuse est très proche, une seule face de l'objet est éclairée.
--Eclairage artificiel au-dessus-  
 
-4ème exemple: Trois boites rectangulaires posées sur le plancher. La source lumineuse est suspendue au plafond.  
 
-1-- Positionner le centre de la source lumineuse.  
 
-2-- Positionner le pied de lumière sur le plancher, à la verticale du centre de lumière, utilisez un renvoi sur le plafond et le mur de droite par exemple. 
 
Pour chaque boite: 
 
-3-- Tracez les rayons lumineux issus du centre de lumière et passant par le haut des arêtes des boites.  
 
-1-- Tracez les divergentes issues du pied de lumière et passant par la base des arêtes.
-5ème exemple: Similaire au 4ème exemple. 
 
 
Mais cette fois avec une boite cylindrique et un cylindre surmonté d'une sphère. La source lumineuse est suspendue au plafond.  
 
La construction reste identique à la différence que cette fois nous avons affaire à des volumes circulaire et sphérique. Il faut donc utiliser des points spécifiques sur les ellipses du cylindre et de la sphère. On augmente la précision du tracé en augmentant le nombre de points.
Particularité de la sphère: il faut tracer l'ellipse correspondant au cercle faisant face à la source lumineuse pour déterminer des points à la périphérie. Sur l'exemple je n'en ai mis que 3, mais bien sûr il en faut plus. Ensuite, pour déterminer la projection au sol de ces points, il est indispensable de faire la projection au sol de l'ellipse horizontale passant par chaque point. Sur l'exemple j'ai dessiné une seule ellipse horizontale. 
 
Il n'y a plus qu'à lancer les rayons depuis la source lumineuse et les divergentes à partir du pied de lumière. 
-6ème exemple: Une pièce avec une lampe suspendue au plafond.  
 
La pièce comporte 4 poutres apparentes au plafond et est meublée de: une table avec 2 chaises au centre de la pièce, un fauteuil et un meuble étagères à droite, et un meuble bas à gauche.  
 
-1-- Tout d'abord il faut positionner le centre de la source lumineuse et le pied de lumière.  
 
-2-- Pour chaque objet présent on construit les ombres comme dans les exemples précédents du cube. Ce sera un peu plus ardu car nous avons des objets complexes, il faut être vigilant et attentionné.  
 
-3-- La corolle de la lampe porte aussi une ombre circulaire (ellipse) sur le plafond et sur la face inférieure des 2 poutres proches.
-4-- Pour les ombres des poutres il faut définir leur section au niveau de la lampe. Un rayon lumineux, passant par un point externe de la section de la poutre, permet d'obtenir la limite de l'ombre.
Voici agrandie la zone concernée.
--Eclairage artificiel avec source lumineuse multiple- 
 
Bien souvent, en éclairage artificiel et compte tenu de la faible puissance des lampes d'éclairage, on multiplie leur nombre. Ce qui augmente le confort visuel, mais en même temps nous complique la vie, à nous artistes. Eh! Oui, chaque source lumineuse projette une ombre de tous les objets présents dans la scène.  
 
-7ème exemple: Un cube avec éclairage par 2 bougies.

Ainsi, dans cet exemple, la bougie de gauche génère une ombre pour le cube et une ombre pour la bougie de droite. Inversement, la bougie de droite projette une ombre pour le cube et une ombre pour la bougie de gauche.  
 
Cela nous oblige à faire 2 fois la construction, identique à ce que nous avons fait dans les exemples précédents.  
 
-Remarque: Au croisement des 2 ombres il y a une petite zone non éclairée qui apparaît plus sombre. 
-8ème exemple: Eclairage par 4 bougies.  
 
Pour conclure et vous donner un exemple réaliste, voici la même scène que l'exemple N°6, mais éclairée par 4 bougies. Une table basse a été rajoutée à droite. Remarquez que les ombres sont plus ou moins fortes en fonction du nombre et de la distance des sources lumineuses. 
 
Je n'ai fait aucun tracé sur l'image. Je vous laisse le soin d'étudier cette scène et de la dessiner (si vous en avez envie). Ce sera, en quelque sorte, un examen de confirmation de votre acquis. Non? Bon, tant pis!!