fromentin Jean-Claude (Artiste peintre)  
Cours de dessin-2ème Niveau-Pas à Pas: Natures mortes-(Suite)
Bien, reprenons notre dessin.
 
Voici le modelé du fond et de la nappe. Pour la nappe, les hachures suivent en grande partie le mouvement et les plis. Les ombres ne sont pas uniformes, elles sont renforcées à proximité d'une surface plus claire et inversement, c'est le principe des contrastes réciproques. Ce modelé sera repris et accentué plus tard, lorsque les objets seront terminés.  
 
Maintenant, il ne reste plus qu'à modeler entièrement chaque objet. Ils pourront être faits chacun séparément, méticuleusement. Ils peuvent aussi être dessinés tous à la fois, en passant de l'un à l'autre, en se promenant d'un coté et de l'autre du dessin. 
 
Faites attention à bien faire des réserves aux endroits de grande lumière, là où se trouvent les reflets sur les surfaces brillantes et réfléchissantes. Presque tous les objets sont de formes arrondies et lisses. Les hachures devront suivre ces formes, le passage de l'ombre à la lumière se fera en douceur, les demies teintes sont essentielles pour donner le volume.  
 
Si vous n'êtes pas sûr de vous, revoyez les exercices du cube, du cylindre et de la sphère. Il est absolument indispensable de bien comprendre le principe et de bien l'appliquer. Et surtout, ayez la main légère, ne bouchez pas le grain du papier, au risque de ne pouvoir aller plus loin.
Le repiqué et finition:
 
Maintenant, il va falloir équilibrer les valeurs et redonner un peu de vigueur par le repiqué.  
 
Lors de la réalisation du modelé des objets, votre attention était axée sur ces objets justement. Et puis, le but était de terminer au plus vite!! Non? J'avais cru. Eh bien, ce n'est pas fini. Comment çà?  
 
Prenez du recul et regardez votre dessin. Malgré quelques accents par-ci par-là, il manque de profondeur, de relief. L'ensemble est monotone car toutes les valeurs sont trop uniformes.  
 
Prenez un crayon 6B, ou mieux 9B à manche bois, la mine fait 3 à 4 mm. Cette mine très tendre parait grasse. C'est l'idéal pour terminer le dessin. Reprenez l'arrière plan en fonçant les ombres et renforcez aussi autour de la table. Retouchez le modelé de la nappe et des objets. Accentuez les objets du 1er plan et donnez des accents en soulignant les ombres, surtout en dessous pour les détacher de la nappe. Relisez ce que j'ai dit ci-dessus au sujet de la perspective atmosphérique. Il faut faire avancer les objets au 1er plan. Retouchez les ombres à l'intérieur des pots.  
 
Et signez votre oeuvre.
Ci-dessous vous avez un détail agrandi permettant de mieux voir le travail des hachures et du repiqué.
Voilà, c'est fini, j'espère vous avoir apporté l'aide que vous attendiez. En tout cas, pour moi c'est une joie de vous faire partager ma passion. 
 
Cet exercice est un exemple réalisé avec une technique qui peut être appliquée à tous types de sujets lorsque vous voulez dessiner au crayon. Vous pouvez dessiner ainsi un paysage, des fleurs ou un portrait. La seule chose dont il faudra tenir compte est la couleur des objets qui ne sont pas tous blancs. On parle de valeur de couleur. Ainsi, un rouge foncé éclairé peut avoir une valeur plus forte qu'un jaune clair dans l'ombre. Il faudra bien observer pour définir correctement les valeurs. Un bon moyen pour y parvenir est de cligner des yeux afin de ne voir que des taches et comparer les valeurs de couleurs. Faire une photo en noir et blanc est aussi un bon moyen pour faire cette comparaison. 
 
Remarque: Vous pouvez constater qu'à aucun moment je n'ai utilisé la gomme ni estompé quoi que ce soit.  
 
Je réserve ces moyens (la gomme et l'estompe) pour d'autres techniques, comme le fusain, la pierre noire, la sanguine, ou le pastel. Cependant, si vous avez débordé malencontreusement, bien sûr, utilisez la gomme, ce n'est pas interdit. Et puis vous en aurez besoin pour nettoyez la feuille de dessin si vous avez fait plein de tâches partout. 
 
 
Encore une remarque: 
 
J'ai dessiné sur un format A3 sans marges pour avoir un dessin le plus grand possible avec ce format. Mais il est d'usage de toujours dessiner en laissant une marge conséquente autour du dessin. Cela aère le dessin, et pour l'encadrer éventuellement c'est mieux.  
 
Un dessin comme celui-ci aurait pu être dessiné sur un format "raisin" avec une marge de 3 à 4cm.