fromentin Jean-Claude (Artiste peintre)  
Cours de dessin-2ème Niveau-Leçon N° 6- La Plume
LES MATIERES : La Plume-
 
La plume est un outil barbare et incisif qui demande une bonne maîtrise et un entraînement consciencieux pour arriver à un résultat convenable. Le dessin à la plume ne souffre pas de médiocrité, aussi vous devez savoir bien dessiner avant de vous essayer à cette technique. 
 
Voici, ci-contre, un exemple de dessin à la plume. Remarquez comment les valeurs sont posées. Nous avons à notre disposition un seul outil et une seule manière de représenter toute chose qui se présente. 
 
Quelque soit les valeurs, les textures, les plans éloignés ou proches nous devons arriver à faire sentir les différences. 
 
Ce seul moyen, vous l'avez sans doute compris, c'est le trait, fait avec la plume. Il va donc falloir trouver une astuce pour tout représenter avec le même outil qui ne permet pas beaucoup de variations.

Nous allons pour cela utiliser la technique des hachures que nous avons déjà étudiée lors de l'apprentissage du dessin au crayon. Cependant, cette fois, nous ne pouvons pas faire de larges aplats comme avec le crayon, ni faire d'estompage comme avec la sanguine. Il faudra se débrouiller autrement.
--Le matériel. 
 
1--: Le papier. 
 
Le papier Bristol lisse est, à mon avis, le seul valable pour faire des dessins à la plume. Cependant, vous pouvez tester d'autres types de papier pour vous rendre compte. Mais vous reviendrez vite au bristol car il est lisse et la plume glisse parfaitement sans accrocher ni faire de taches. 
 
2--: La plume. 
 
Il faut privilégier les plumes douces et souples, qui ne grattent pas le papier et ne font pas d'éclaboussures. Les 2 becs doivent être bien alignés dans le sens de l'épaisseur et de la largeur. La fente doit être bien fermée, sans jour. Faites un essai en appuyant le bec sur l'ongle: Les becs doivent s'écarter de façon souple et revenir se fermer parfaitement en relâchant la pression.

Je préfère les plumes de type N°1 et N°2 (Baignol et Farjon) pour leur souplesse et fermeté à la fois. Evitez les plumes (N°3) "Sergent Major" qui sont trop durs et grattent. La plume N°4, dite plume à dessin, est très petite et fine. Elle peut convenir pour de très petits dessins ou pour des petits détails, mais il vaut mieux l'éviter à cause de sa trop grande souplesse. De plus, il faut un porte-plume adapté. 
3--: Les accessoires. Il faut ajouter: 
 
--Un porte-plume de bonne qualité pour bien maintenir la plume (N°5 ou 6).

--Un crayon graphite mi-dur (2H ou HB) pour faire l'esquisse. A moins que vous puissiez démarrer directement à la plume.

--Une gomme à crayon qui ne peluche pas le papier, pour effacer l'esquisse.
 
--Une gomme à encre pour retoucher le tracé à l'encre lorsque c'est nécessaire (le moins souvent possible).
 
--Un grattoir de bonne qualité pour effacer également les bêtises, une lame de rasoir (N°7) est l'idéal.
--Et bien sûr, un tube ou un flacon d'encre de chine (N°8 ou 9), de préférence à cause de sa solidité et parce qu'elle est indélébile. 

--A cela il faut ajouter un verre d'eau et un chiffon pour nettoyer la plume avant que l'encre ne sèche sur celle-ci.
Avant d'aller plus loin, nous allons nous familiariser avec la plume. Eh! bien, pour commencer, chargeons la plume en encre, et pour ne pas gâcher du bristol, prenons des feuilles de papier pour imprimante par exemple. 
 
Tracez des traits sans but précis, seulement pour voir. Testez la souplesse de la plume, faites des lignes droites, des courbes, des pointillés même. Faites des pleins et des déliés.
Tracez des traits les plus fins, comme les plus forts que vous puissiez obtenir avec votre plume sans faire de taches ni de griffures et d'éclaboussures. 
 
Vous serez obligé de recharger la plume en encre assez souvent car il ne faut pas trop en mettre pour ne pas risquer de gros pâtés.

Lorsque vous vous sentirez à l'aise avec ce nouvel outil vous pourrez faire le premier exercice suivant. 
1er exercice: tracés libres. (image de gauche) 
 
Sur une feuille de papier imprimante, faites des séries différentes de tracés. Ne faites pas comme moi, faites des traits bien droits et réguliers, non tremblés. Je ne suis pas bien doué pour la plume, mais je suis sûr que vous pouvez faire mieux. 
 
Commencez par des hachures fines avec des traits également espacés pour obtenir une valeur uniforme. Variez la direction des traits: horizontal, vertical, oblique. 
 
Recommencez avec des traits plus appuyés pour augmenter la valeur de la zone. Ensuite variez l'écartement en rapprochant les traits.
2ème exercice: Tracés libres (image de droite ci-dessus). 

Faites des surfaces uniformes plus grandes. Vous pouvez faire des traits courts juxtaposés, le principal est que la valeur obtenue soit régulière et uniforme.
3ème exercice: de Tracés libres. (image de gauche) 

 Faites des variations de valeurs en combinant écartement et pression sur la plume.
4ème exercice: de Tracés libres. (image de droite) 
 
Toutes le surfaces à dessiner ne sont pas forcément régulières et unies. Une vielle masure ou un vieux mur ne sera pas rendu comme une maison neuve. Une eau tranquille ne sera pas dessinée comme un terrain herbeux. 
 
Il est donc indispensable de vous entraîner à faire des hachures irrégulières. Faites des hachures courtes, accolées, en les groupant par petits paquets. Variez sans cesse l'orientation et les valeurs. 
Maintenant faites des hachures courbes pour obtenir des surfaces variées en volumes et en valeurs. 
 
Ces exercices, bien que fastidieux et ennuyeux, sont indispensables pour obtenir la maîtrise du dessin à la plume.
Jusqu'à présent vous avez fait uniquement des hachures simples et unifiées. Pour augmenter les possibilités de rendu faites des hachures croisées simples avec 2 inclinaisons de trait. 

A gauche les hachures sont régulières et de valeur unifiée. 
 
A droite les hachures sont de valeurs variées. J'ai aussi rajouté quelques hachures supplémentaires verticales dans la partie gauche. 
Pour augmenter la puissance et la force des valeurs faites un croisement supplémentaire sur toute la zone, mais ne bouchez jamais la surface. 
 
Rapprochez plutôt les traits tout en les renforçant. (image partie gauche). 

Entraînez vous a faire des surfaces courbes. (image partie droite). 
Image de gauche: 
 
Vous avez à gauche des hachures irrégulières et à droite une portion de mur dont les hachures principales suivent la direction des lignes de fuite de la perspective.
Image de droite: 
 
Éviter les hachures croisées à angle droit (à gauche) qui donnent un effet de cage à poule disgracieux. Si le sujet nécessite ce genre de hachures, rajoutez des hachures inclinées pour améliorer l'esthétique du dessin. 
 
Cependant il y a une exception à cette règle lorsque l'on dessine des reflets dans une eau calme. 
 
Vous pouvez maintenant essayer de faire des hachures sur papier bristol pour tester vos capacités et faire un dernier entraînement. 
Je vous montre ci-après quelques dessins à la plume. 
 
Vous pouvez copier ces dessins pour vous entraîner avant de réaliser vos propes dessins.