fromentin Jean-Claude (Artiste peintre)  
Cours de dessin-2ème Niveau-Les arbres-Pratique N°2-
Après le pied de l'arbre, vous allez observer les branches. Approchez vous d'un arbre, levez la tête et regardez attentivement. Vous serez étonné de la diversité et de la beauté des formes et des textures. Regardez bien comment les branches principales et secondaires se forment, et de quelles manières elles s'attachent au tronc et aux autres branches. Les branches ne s'attachent pas n'importe comment. Il y a souvent comme un bourrelet à l'endroit de la jointure. Chaque arbre et chaque espèce sont différents. Tout cela crée un jeu d'ombre et de lumière qui fait tout le charme et l'intérêt du dessin. 
 
Et puis il y a l'orientation de la branche, en avant, en arrière, peut être sur le coté. Il y en a qui sont entrelacées. 
 
L'attache des branches--1er exemple: 
 
Nous ferons cet exercice encore au crayon graphite. Mais Si vous êtes déjà formé à une autre technique que vous préférez, comme par exemple le fusain, la pierre noire, ou autre, c'est à votre convenance. 
 
Je rappelle que pour faire ces exercices utilisez des crayons graphite: 2B pour les lignes guides, 4B pour l'esquisse et la mise en valeur en général et le modelé, 6B (mine 6mm) pour les hachures larges, 4B+6B+9B alternativement pour terminer. 
 
Voici le 1er modèle. 

Bien, tout d'abord l'esquisse: image ci-dessous à gauche. Elle devra se faire comme d'habitude en traçant au préalable quelques lignes guides, mais pourquoi pas essayer de dessiner directement?
Dessinez seulement les grosses branches et marquez les limites principales des zones ombrées. Ce dessin doit être peu marqué, ne forcez pas sur le crayon. L'étape suivante, image de droite, consistera à amorcer les ombres des branches, nous ne dessinerons pas l'arrière plan, constitué ici par le ciel nuageux. 
 
Ce sera en fait, une première mise à l'effet. Faites des hachures inclinées, sans tenir compte, pour l'instant, de la courbure des volumes. Et posez des valeurs légères.
Ci-dessous à gauche le modelé complet des branches principales et secondaires, réalisé avec des hachures courbes en travers, et des hachures longues ou courtes dans le sens des rayures de l'écorce. L'ensemble est assez uniforme et sans relief. 
 
Il s'agit surtout de faire un portrait le plus ressemblant possible, en faisant ressortir le volume cylindrique des branches. 
 
Portez une attention particulière au modelé de l'attache des branches. La réalisation de ce modelé demande beaucoup d'attention et de patience. Alors, prenez le temps nécessaire. 
 
En général, le débutant voudrait avoir fini avant de commencer, mais ce n'est pas votre cas n'est-ce pas? Pour l'instant les petites branches d'extrémités n'ont pas été dessinées. 
 
Remarques: 
 
-1: je n'ai pas modelé le haut de la branche de gauche afin que vous puissiez voir la différence avec les parties déjà modelées. 
-2: L'ensemble du modelé doit être de valeur légère afin de permettre le renforcement et la mise en relief à l'étape suivante. 
-3: Faites attention aux zones éclairées, les hachures doivent être très légères 

Et voici le dessin terminé(ci-dessus à droite) après avoir précisé le dessin et renforcé certaines zones. 
 
Pour donner du relief il faut respecter la perspective atmosphérique. La branche de droite est entièrement renforcée car elle est au premier plan. 
 
La branche de gauche est renforcée de la même manière jusqu'à l'amorce de la fourche car cette portion se trouve également au premier plan. 
 
Les deux branches constituant la fourche sont légèrement inclinées vers l'arrière et s'éloignent donc. Le renforcement sera diminué, doucement et insensiblement, au fur et à mesure que l'on s'approche du haut. 
 
Il ne reste plus qu'à ajouter les petites branches d'extrémités. Ouf!! Cela a été dur, vous pouvez souffler et vous reposer.
L'attache des branches--2ème exemple: 
 
Vous devez commencer à vous habituer à la méthode qui est toujours la même. D'abord une esquisse rapide définissant la forme enveloppe, puis réalisation de l'esquisse complète, avec quelques indications des ombres. Pour cet exercice, je me contenterais de vous donner seulement quelques indications complémentaires lorsque ce sera nécessaire.
Ci-dessus à gauche la photo modèle, à droite la 1ère esquisse.

Ensuite, et après avoir posé grossièrement quelques ombres sur les branches, nous dessinons entièrement le feuillage. Cette fois nous avons un feuillage vu de près, mais la plupart des feuilles sont situées derrière les branches. 
 
Remarque importante: 
 
I
l n'est pas question de dessiner toutes les feuilles une à une. En dessin, ou en peinture, pour représenter un volume constitué d'une multitude d'objets (comme une fourrure, des cheveux, ou un feuillage), on dessine la masse globale qui en résulte, avec ses zones d'ombre et de lumière. Dans cette masse on dessine quelques indications de texture pour suggérer le caractère de l'objet. Donc ici, nous dessinerons des masses de feuillage en découpant les bords suivant le caractère des feuilles. Et dans ces masses nous dessinerons plus précisément quelques feuilles. 

 
Vous voyez ci-dessous à gauche le dessin correspondant, et à droite une zone agrandie du feuillage. L'ensemble du feuillage est hachuré finement avec des valeurs légères.
A l'étape suivante, nous continuerons le dessin des branches en restant dans des valeurs claires (ci-dessous à gauche). Soyez vigilant et attentif, les branches font un enchevêtrement assez compliqué. Et vous trouvez le dessin terminé ci-dessous à droite, après renforcement du dessin et des valeurs. 
 
Portez une attention particulière au relief et à la perspective atmosphérique. Il y a beaucoup de détails, ne vous pressez pas.
Et voici quelques photos pour servir de modèles. Vous pouvez aussi utiliser d'autres techniques comme la sanguine, le fusain, la pierre noire, ou autre.